Avec cette nouvelle monnaie, de nouveaux termes à mémoriser qui seront bientôt dans le langage courant :

  • Crypto-monnaie
  • Cloud mining, pour miner sous forme virtuelle avec par exemple https://cex.io/
  • Matériel de « minage », avec un super calculateur de minage, de création de BitCoin.
  • Portefeuille de BitCoins
  • Plateformes d’échanges de BitCoins « places de marché »Et surtout de nouveaux marchés à exploiter, et trouver un environnement complet à cette monnaie, un nouveau débouché pour le marché financier en Suisse.

Le BitCoin c’est aussi :

Grande volatilité :
Le cours s’envole et passe de 15 US$ début 2013, à + de 1000 US$ fin 2013, au même moment que de la crise chypriote et le blocage des dépôts bancaires, le BitCoin connaît depuis une forte volatilité.

Faillite :
Début 2014, MtGox, la première plate-forme mondiale de transaction et de stockage de Bitcoins fait faillite au japon, après la disparition de 650 000 bitcoins, ce qui représente entre 700 millions et 1 milliard de US$ suivant le cours. Le cours du BitCoin chute lourdement.

La maison du BitCoin à PARIS :
Après New York, Montréal, Tel Aviv, etc…… Une maison du BitCoin ouvre à PARIS en Mai 2014, avec comme objectif, évangéliser le public et les professionnels à l’utilisation et au développement de cette crypto-monnaie.

Comme avec le CrowdFunding « voir plus haut » qui essaye de s’affranchir du monopole bancaire en France, Le BitCoin essaye aussi de se passer de banque centrale et de chambre de compensation « même si dans plusieurs pays, comme aux USA, certains sénateurs cherchent à interdire les BitCoins, ou à les encadrer fermement ». En France, l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (ACPR), et les autres organismes de lutte contre le blanchiment regardent de près les problèmes que le BitCoin peut représenter.

Des infos sur http://bitcoin-france.fr


Pour plus d’informations, contactez nous :
Téléphone :. + 33 (0)970 449 808
Email : 808sarl@gmail.com